3. Lieux d'elevage

Les principaux lieux d'élevage actuels se trouvent en région camarguaise, dans un triangle entre Montpellier à l'ouest, Tarascon au nord et Fos-sur-Mer à l'est, en passant par Salon-de-Provence, ce qui englobe « l'Ile de Camargue », les basses terres du Gard et de l'Hérault, et une partie de la Crau. La végétation des marais est pauvre et ne permet pas de maintenir un gros effectif.

La quasi-totalité des chevaux reconnus de race camarguaise naissent en France, le Languedoc-Roussillon étant la principal région d'élevage avec 230 naissances en 2007, puis la Provence avec 213 naissances, sachant que la Camargue est partagée entre ces deux régions administratives. Le cheval camarguais est rare en dehors de son berceau d'origine, toujours en 2007, 21 naissances ont été enregistrées en Bourgogne, 19 en Rhône-Alpes et 13 en Auvergne, la race étant quasiment absente des autres régions françaises comme des autres pays. Toutefois, son élevage hors berceau tendrait à se développer, y compris à l'étranger où il est apprécié, et notamment en Allemagne

imagescag6eam2.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 19/08/2015

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×